Patrick Baudry

Le site officiel de Patrick Baudry

BLOG

Le vin et l’Odyssée de l’Espace

posted by on juillet 25th, 2021

Des bouteilles de Château Pétrus sont récemment revenues d’une « mission » à bord de la Station Spatiale internationale. Une première ? Pas tout à fait. En 1985, une bouteille de Château Lynch-Bages avait fait 110 fois le tour de la terre à bord de Discovery.

Il arrive parfois aux navigateurs d’emporter avec eux des bouteilles pendant le Vendée Globe ou les courses transatlantiques. Il existe même une tradition, chère à Jean Le Cam ou Isabelle Autissier (entre autres) qui consiste à verser du vin dans l’eau au passage de l’Équateur pour l’offrir à Neptune.

Mais, récemment, ce sont des aventuriers d’un autre genre qui ont emporté du vin avec eux lors de leurs expéditions : les astronautes. En novembre 2019, la start-up bordelaise Space Cargo Unlimited qui étudie notamment l’impact de la microgravité sur les produits biologiques envoie 12 bouteilles d’un grand vin de Bordeaux séjourner pendant 14 mois sur la Station Spatiale Internationale dans le cadre d’une mission scientifique. Rentrées sur le territoire terrestre en janvier dernier, les 12 bouteilles de Château Pétrus 2000 n’ont pas eu la chance de croiser Thomas Pesquet, mais elles aussi sont revenues de leur mission avec des enseignements intéressants !

En raison du succès de cette expérience, les 12 bouteilles de Petrus ne seront certainement pas les dernières à avoir la chance de quitter l’orbite terrestre. Mais elles ne sont pas non plus les premières.

Il y a plus de 25 ans, une petite bouteille de Lynch Bages 1975 ouvrait la voie. Le 17 juin 1985, elle décollait de Cap Kennedy à bord de la navette spatiale Discovery en compagnie de l’astronaute Patrick Baudry. Jean-Michel Cazes propriétaire de ce Grand Cru Classé de Pauillac s’en souvient parfaitement : « Toute la famille avait fait le voyage pour assister au spectacle. Le décollage est grandiose, le bruit assourdissant, l’émotion intense… ».

Décollage Cap Canaveral
Cette folle odyssée de Lynch-Bages dans l’espace débute quelques temps plus tôt. A l’automne 1984, Jean Michel Cazes est à son bureau quand il reçoit un coup de téléphone.

A l’autre bout du fil, le célèbre couturier André Courrèges lui pose une question inattendue : « voulez- vous envoyer votre vin sur la lune ? ». Courrèges est alors en contact avec l’astronaute Patrick Baudry, qui doit être le premier français à voler sur la navette spatiale américaine quelques mois plus tard. Ce dernier, originaire de Bordeaux est un grand amateur de vin. Il veut mettre à l’honneur la région et la ville où il a passé sa jeunesse en emportant avec lui un échantillon de sa production dans l’espace.

Immédiatement, Jean-Michel Cazes et Patrick Baudry entrent en contact : « j’organise une visite de Patrick Baudry à Lynch Bages. Le temps de l’astronaute est compté. J’envoie donc un hélicoptère le chercher où il se trouve, dans le Sud-Ouest de la France. Patrick passe une journée avec nous et m’explique son idée. Son discours est très clair : il ne s’agit pas de faire de la publicité pour une marque, mais de faire honneur à Bordeaux et à son vin, produit-phare de la région » se souvient Jean-Michel Cazes.

Fillet Lynch Bages espace
Pendant plusieurs mois, les deux hommes restent en contact. Baudry est reparti au Texas, où il s’entraîne au Space Center de Houston. Le français tâche de convaincre les responsables de la NASA de le laisser emporter dans ses bagages une demi-bouteille de vin et quelques feuilles de vigne en guise de souvenir. Accordé ! Aussitôt, Jean-Michel Cazes décolle pour Houston pour lui remettre en main propre ces objets à l’occasion d’un diner mémorable : « Nous passons ensemble une belle soirée dans le merveilleux « Rôtisserie for Beef and Bird » de mon ami Joe Mannke, qui possède une des plus belles cartes des vins des États-Unis. Je remets à Patrick les objets qu’il emportera dans son voyage et il m’invite à assister en famille au lancement en Floride ». Quelques semaines plus tard, Patrick Baudry décolle pour sa mission avec dans ses bagages une fillette de Lynch-Bages 75 et quelques feuilles des vignes du domaine.

Une vraie fierté pour lui : « J’emmenais avec moi, le vin français, l’un des plus beaux exemples du travail humain et l’une des plus belles merveilles que produit notre Terre. Et ce avant que le Coca ne soit envoyé à son tour dans l’Espace ! Je m’étais battu pour cela et pour que le produit des efforts, du travail et de la passion de mon ami Jean-Michel Cazes fasse le plus beau et le plus lointain des voyages ! Jamais je ne m’étais senti plus lié à ma planète» raconte l’astronaute visiblement ému.

Le samedi 22 juin 1985, alors que Discovery et Patrick Baudry tournent autour de la planète, se tient la Fête de la Fleur de la Commanderie du Bontemps de Médoc et des Graves au Château Cantemerle. Pour ponctuer son discours de bienvenue, le Grand Maître Henri Martin, entouré des dignitaires de l’Ordre pointe fièrement le doigt vers le ciel : «, le premier vin dans l’espace passe ce soir au-dessus de nos têtes. Et c’est un vin de Bordeaux ! ». Deux jours plus tard, le 24 juin, il est déjà temps de rentrer sur la terre ferme pour Discovery et la fillette de Lynch Bages, après avoir fait 110 fois le tour de la terre !

Pauillac Lynch Bages
Pour fêter le succès de leur mission, Patrick Baudry et ses camarades d’équipage seront reçus en fanfare à Pauillac en septembre 1985 : « la population leur a fait un triomphe. Ils ont défilé musique en tête dans les rues de la ville ». Les astronautes sont ensuite reçus à Lynch-Bages pour un superbe diner dans le chai à barriques du château et sont intronisés par la Commanderie du Bontemps. Quant à la petite bouteille ? De retour au bercail, elle trône désormais dans la salle de réception. Jamais ouverte, elle garde en elle les secrets de son odyssée spatiale !

Arthur JEANNE
Source : vintagebyugcb.com