Patrick Baudry

Le site officiel de Patrick Baudry

BLOG

Ce que vous ignorez peut-être : son engagement

posted by on janvier 23rd, 2013

Ce que vous ignorez peut-être : son engagement

PATRICK BAUDRY , Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour la PAIX et les ENFANTS depuis 2003  a soutenu toute sa vie, nombre d’associations. Tout est parti,  bien sûr, d’Associations liées à l’aviation. Pathfinder, Cobra, Les Ailes de Pégase.  Mais pas seulement !

Animé de la conviction  que ce qui est essentiel, aujourd’hui, n’est pas la Terre que nous laisserons aux enfants, mais bien les enfants que nous laisserons à la Terre. Il soutient et offre son parrainage à des associations qui s’occupent d’enfants courageux et combatifs, des enfants plus prêts -que d’autres peut – être – à affronter le monde

tidene

Tidène « les puits du désert, est une associations qui permet de creuser des puits au Niger afin que les enfants, ne soient plus de corvée d’eau et puissent avoir le temps, d’aller à l’école. N’oublions pas qu’il est le premier astronaute Africain,  né à Douala au Cameroun. Patrick Baudry s’engage. On n’échappe pas à ses racines !

 


Banière

En parrainant Enfants et santé, Magicopital, il se lie aux enfants combatifs et courageux qui sont l’avenir de la planète : ceux qui apprennent très tôt qu’il faut être bien armés pour lutter contre l’adversité. Clairvoyants et réalistes Ils sont tout comme lui  déjà sensibilisés à regarder vers le futur et à ne pas se laisser enfermer dans une image figée du monde.

 

Il n’oublie pas non plus le handicap avec La Bourguette-autisme et A J H car ceux qui sont atteints d’un handicap portent un regard différent sur le monde. Voir à travers les yeux de ceux qui sont différents offre alors  l’opportunité de continuer, à notre tour,  à voir notre planète sous un angle différent à trouver des solutions parfois insolites mais toujours nouvelles et en recherche  de progrès.

********************

A n’en pas douter, voir sa planète de l’extérieur abolit les frontières entre les hommes, éclaire leurs différences sans en faire une source de combat, et fait comprendre à l’homme que « vivre ici » c’est préserver un patrimoine commun dont ne l’oublions pas nous ne sommes que les éphémères locataires.