Patrick Baudry

Le site officiel de Patrick Baudry

BLOG

Vidéo Solidream

posted by on mars 17th, 2013

C’est pour nous un moyen de vous remercier, vous qui nous soutenez depuis chez vous pour nous faire avancer. C’est bien sûr également un moyen pour nous de faire parler du projet Solidream et des valeurs qu’il représente. N’hésitez pas donc à partager cette vidéo qui est notre nouvelle “vitrine” pour présenter notre projet à ceux qui pourraient être intéressés, voire inspirés.

Dans 6 mois nous serons de retour en France. D’ici là nous devons avancer vite vers le nord et vers l’ouest dans les montagnes d’Himalaya.

Solidement,

L’équipe Solidream

www.solidream.net
“Fais de ta vie un rêve et d’un rêve, une réalité”
Antoine de Saint-Exupér

SOLIDREAM

posted by on mars 15th, 2012

Par l’intermédiaire de l’oncle de Stéphanie Baudry, Jean Michel Dupuy, qui soutient SOLIDREAM , Patrick et Stéphanie Baudry ont décidé illico presto d’aider cette association. Immédiatement ils ont pris contact par mail avec ces jeunes qui parcourent notre Planète à vélo, et qui – deux heures plus tard !- ont répondu à la proposition de Patrick Baudry de créer un lien sur son site afin de tenter de les aider à récolter des fonds pour les aider à financer la suite de leur aventure.

En réponse, voici ce qu’ils disent à Patrick Baudry : « Nous apprécions votre intérêt pour notre aventure et serions d’accord sans problèmes pour que vous mettiez un lien sur le site de Patrick Baudry. D’ailleurs nous venons de passer quelques temps sur votre site et il est évident que nous partageons les mêmes valeurs : « le goût du risque et de la découverte, l’esprit d’équipe, la protection de la vie et de l’environnement  ». signé Brian pour Solidream.

SOLIDREAM

Qui sont-ils :

Morgan Monchaud, président de l’association, initiateur du projet, Siphay Vera, responsable sponsors, vice-président de l’association et Brian Mathé, responsable internet sont les les acteurs de ce tour du monde à vélo.

Bertrand Doici, responsable équipement vélo, trésorier de l’association SOLIDREAM a éffectué la première partie du voyage, depuis la France jusqu’à l’ Antarctique, et les soutient aujourd’hui logistiquement depuis la France.

Leur devise : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve la réalité » Antoine de Saint Exupéry.
Découvrir, rencontrer, apprendre, relever un défi, partager sensibiliser aux notions de développement durable et au respect de notre belle Planète.Témoigner, aussi, grâce à leurs futurs DVD, livres et conférences.

Pourquoi : la soif de la découverte.

 : au cours des rencontres en côtoyant différentes populations dans des paysages variés.

Comment : avec un moyen de transport économique, écologique en harmonie avec leur désir de liberté, le vélo, qui leur procure leur autonomie.

Quand : depuis début septembre 2011, jusqu’en 2013.

Où sont-ils passés : A ce jour, 23000 Kms à vélo, 490 jours de voyage à travers le SAHARA, l’ANTARCTIQUE, la PATAGONIE, les ANDES, l’AMAZONIE et enfin l’AMÉRIQUE CENTRALE.
Retrouvez-les sur http://youtu.be/GM_BYLIFQmM
Cette vidéo a été présélectionnée par le jury de Filmed By Bike aux USA. Ils participeront donc à leur festival du film à Portland Oregon au mois d’avril prochain.

Leurs vidéos sont également disponibles sur le site Vimeo, http://vimeo.com/35807934
La deuxième moitié du voyage promet tout autant : La chaîne de la SIERRA NEVADA aux USA, l’ALASKA, la traversée du désert AUSTRALIEN, l’HIMALAYA, et enfin retour sur leurs terres par l’EUROPE DE L’EST, en 2013.

Encore beaucoup de KMS à faire à la force des jambes grâce au soutien des gens sur la route et aussi de ceux qui les soutiennent depuis chez eux…

Alors, FAITES UN DON pour que l’aventure continue et pour cela rejoignez-les sur leur site .

Faites un don : www.solidream.net

 

La suite de l’aventure…

L’Amérique, on la voulait et on l’a eue !


L’Amérique s’est faite du sud au nord, des icebergs d’Antarctique à bord d’Ocean Respect, à la toundra d’Alaska au milieu des hordes de moustiques. Si les deux pôles partagent une partie de leur appellation, note aventure dans ces deux contrées n’a pas vraiment eu de point commun: d’un côté la découverte d’un continent vierge et magique accompagnés de vieux loups de mer, de l’autre la traversée de chaînes de montagnesEntre ces deux extrêmes, que de scènes magnifiques nous ont été offertes sur le nouveau monde ! Nous avons traversé des déserts : dans le froid d’Atacama au Chili, au milieu des cactus mexicains ou dans la sécheresse de Death Valley aux USA. Les montagnes, elles, offrent deux types d’émotion : l’excitation à l’idée  de devoir gravir leurs cols puis le sentiment de fierté d’arriver en haut, récompensés par des vues splendides. Elles nous ont donné du fil à retordre en Patagonie sous la pluie, en Bolivie à plus de 5000m d’altitude, dans la Sierra Nevada sous la neige et dans le grand nord américain, fatal à Etienne. menant aux puits de pétrole de l’Arctique.

Hebergeur d'image

Entre ces deux extrêmes, que de scènes magnifiques nous ont été offertes sur le nouveau monde ! Nous avons traversé des déserts : dans le froid d’Atacama au Chili, au milieu des cactus mexicains ou dans la sécheresse de Death Valley aux USA. Les montagnes, elles, offrent deux types d’émotion : l’excitation à l’idée  de devoir gravir leurs cols puis le sentiment de fierté d’arriver en haut, récompensés par des vues splendides. Elles nous ont donné du fil à retordre en Patagonie sous la pluie, en Bolivie à plus de 5000m d’altitude, dans la Sierra Nevada sous la neige et dans le grand nord américain, fatal à Etienne.

Hebergeur d'image Mais le plus difficile fut bien la jungle : traverser l’Amazonie à vélo, le défi semblait difficile, mais après 40 jours et 2500km de piste nous sortions de cette fournaise verte, non sans avoir vécu la peur du jaguar et des petites bestioles. Les climats tropicaux nous offraient finalement à la fois une expérience inaccoutumée au Venezuela, un panorama de carte postale dans les îles des San Blas au Panama, et enfin des terrains volcaniques au milieu des volcans d’Amérique centrale.

 

 

Des rencontres fortes

Chaque rencontre est incroyable, et tant mieux, elles sont le moteur de notre aventure : à la fois par la solidarité dont les gens font preuve envers nous mais aussi par la richesse spirituelle que toutes ces personnes rayonnent. Trop nombreuses pour être toutes répertoriées ici, nous n’oublions personne. Quelques exemples : Neve qui nous accueille à Valparaiso, Xuben en Bolivie qui nous laisse mettre notre tente à l’abri pour lutter contre les nuits à -20°C et finit par nous offrir un repas chaud, Alain qui nous emmène sur son voilier à Panama depuis Cartagène en Colombie en nous faisant découvrir les San Blas, Patrick qui nous accueille chaleureusement chez lui dans son paradis d’Alter do Chao à notre sortie de l’Amazonie au Brésil, Nicholas qui nous accueille chez lui 3 semaines à Vancouver, Barbara qui nous emmène dans son camion pour rentrer à Fairbanks en Alaska, après notre périple vers l’Arctique. Nous pourrions écrire un livre entier dédié à ces rencontres fortuites et heureuses qui font tout l’or du voyageur. Du fond du coeur, merci pour eux d’avoir fait ce qu’est notre aventure aujourd’hui. Quelque part, Solidream c’est eux, ils sont notre rêve. Et nous n’oublions pas les donateurs et mécènes qui, à distance, nous aident tout autant.

Brian donne son impression : “Je suis tout le temps surpris par la sympathie des gens. Je ne m’imaginais pas autant avant ce voyage. Aujourd’hui, je suis persuadé que partout où nous mettrons les pieds, des personnes géniales valent le coup d’être rencontrées. De mon côté, je suis devenu meilleur je crois et j’espère transmettre cela à quelqu’un d’autre plus tard, quand je pourrai être bon à mon tour avec les voyageurs qui se donnent du mal.“

 

Solidream c’est un tour du monde à vélo, c’est clair, mais nous le rappelons : nous ne sommes pas des cyclistes. Le vélo est un moyen, pas une fin. D’ailleurs, sur notre parcours américain, nous n’avons pas hésité à essayer d’autres manières de relever des défis : hormis notre expédition en Antarctique en voilier, il y a eu l’ascension du Mont Tom en Californie, la descente du Yukon avec un radeau construit de nos mains ou encore la traversée en voilier depuis la Colom
Morgan explique : “Une des choses que j’aime le plus dans cette aventure c’est la diversité de nos activités. Nous passons de la voile au vélo en passant par la marche ou le radeau et chaque fois nous devons nous adapter à un nouvel environnement, de nouvelles difficultés ainsi que de nouveaux plaisirs. L’Amérique nous a permis de relever de beaux challenges mais la suite de notre aventure nous réserve encore de belles surprises…“

Hebergeur d'image

 

 

 

Le Livre Photo Solidream

Bonjour à tous,

Quelle rentrée ! Si nous ne préparons pas nos cartables pour partir rejoindre les copains à l’école, nous troquons en revanche nos vélos, notre tente et nos pâtes, sel, œufs crus contre un lit douillet, du bon vin français et le bonheur de retrouver ceux que nous aimons. Merci à tous ceux qui étaient là Samedi 31 août pour notre arrivée, vous avez terminé le grand feu d’artifice de Solidream par le plus beau des bouquets final.

Avant de rédiger des articles, diffuser des photos, des nouveaux films et ainsi partager avec vous les derniers jours de vélo jusqu’au mémorable w-e de clôture, nous allons vous parler du programme des mois qui vont suivre.

Le futur de Solidream ?

Le futur de Solidream ?

Que se passe-t-il après un tel voyage ?

Nous avons bel et bien l’intention de continuer de surfer sur la vague des Rêves, des Défis et du Partage. Les témoignages que nous avons reçu par mail suite à notre arrivée, l’émotion qui a envahi la foule qui nous attendait à Port Camargue et le bonheur qui transparaissait dans tous les regards que nous avons croisé en ce dernier w-e d’août nous animent d’une volonté et d’une motivation plus grande que jamais. Solidream donne de l’espoir, Solidream dessine des sourires, Solidream fait naître des étoiles dans les yeux des gens, Solidream partage un rêve sans frontières, Solidream aide certains à lutter contre la maladie, Solidream encourage l’échange et la solidarité entre les Hommes, Solidream ouvre la voie vers une vie plus simple et plus libre, Solidream apprend à recevoir pour mieux donner… Nous n’inventons rien, nous résumons ici ce que les gens nous ont dit ou écrit. Mais nous en tirons une leçon : nous devons mettre toute notre énergie pour continuer d’inspirer ceux qui donnent un sens à ce que nous faisons.

Que va devenir Solidream ? Que va-t-on trouver sur le site web ?

Les prochains mois vont être consacrés à la réalisation d’un livre photo, d’un livre écrit et à l’exploitation de nos centaines d’heures de films en vue de réaliser un long métrage relatant nos 3 années d’aventures. En parallèle de ce boulot d’édition, nous allons continuer de rédiger des articles et d’alimenter le site web en images.

-       Le livre photo : nous travaillons depuis plusieurs semaines déjà sur cet ouvrage afin de pouvoir vous livrer chez vous pour les fêtes de fin d’année. A priori nous travaillerons en auto-édition, sauf si un éditeur décide de nous publier en respectant nos exigences de qualité. Plus de détails dans le paragraphe suivant.

-       Le livre écrit : Du 10 au 19 septembre nous sommes à Paris afin de rencontrer différents éditeurs intéressés pour travailler avec nous. Nous choisirons de collaborer avec celui qui nous laissera le plus de liberté dans nos textes et qui accordera un maximum d’importance à la qualité de l’ouvrage.

-       Le film final : Nous explorons plusieurs pistes en parallèle afin de trouver la voie la plus en phase avec nos attentes. Nous ne voulons pas vendre nos images à un producteur et perdre la propriété de nos films. Aussi, nous désirons être impliqué à 100% dans la réalisation du film final afin de garantir que le message de l’œuvre soit en adéquation parfaite avec nos valeurs profondes. Dans un premier temps, lors de notre petit séjour dans la capitale, nous avons rendez-vous avec la société « Connaissance du monde » qui organise des conférences et travaille avec la chaine France 5.

Solidream, Le Monde dans l'Objectif

Solidream, Le Monde dans l’Objectif

“Le Monde dans l’Objectif” en souscription

Vous pouvez dès à présent commander votre livre sur notre site Internet ici. Veuillez noter que ce livre verra le jour si, et seulement si, vous êtes suffisamment nombreux à passer commande avant la fin du mois de septembre. Sinon, tristement, nous vous rembourserons par virement automatique grâce au service Paypal que nous utilisons. Vous comprendrez bien, qu’une fois de plus, Solidream à besoin de vous pour briller.Passez votre commande, parlez en autour de vous, invitez vos amis et vos contacts à participer à cette nouvelle aventure. Vous êtes le moteur de Solidream, ne l’oubliez pas. Merci.

C’est ici que ça se passe 

Solidream dans la presse

Pour ceux qui ont raté l’arrivée, vous pouvez revivre cet instant grâce à un reportage de FR3, un autre deBFM TV ainsi qu’un article touchant rédigé par Audrey Saget, une femme venue de Paris avec sa petite fille pour nous accueillir.

Aussi, pour les plus curieux, vous trouverez ici l’ensemble des parutions des derniers jours dans le Midi Libre, Le Dauphiné ainsi que le magazine Vents Sud.